mercredi 19 septembre 2018

1ère étude féminine Bedrest / Alitement de la NASA / 19 septembre au 23 octobre 1973


La première étude de la NASA
sur l’alitement féminin pour les vols spatiaux


La découverte d’une enveloppe philatélique un peu particulière accompagnée d’un jeu de photos en N&B, de coupures de presse et de plusieurs revues internes de la NASA de l’époque déclencha en moi l’envie de faire une enquête sur un sujet méconnu : La première étude féminine Bedrest / Alitement de la NASA commencée il y a tout juste 45 ans.

En effet, cette enveloppe datée du 19 septembre 1973 m’a intrigué. Elle était signée par une certaine Evelyne J. Parks, Capitaine dans le 40ème escadron d’évacuation aéromédicale (aéroportée).



Je vous propose donc le résultat de mes recherches qui je l’espère vous intéresseront.

Comme quoi… une simple enveloppe peut être pleine de surprises et d’intérêt.


C’est au début des années 1970 avec le lancement du programme navette spatiale et l’ouverture aux vols spatiaux aux scientifiques et surtout aux femmes, que la NASA décide de mettre en place des études sur l’adaptation du corps féminin à l’apesanteur (sic) - il n’existait à l’époque que des études sur des sujets masculins.

Ce sont les Dr Harold Sandler, chef de la division de recherche biomédicale du Ames Research Center, et le Dr David Winter, directeur du département Science Life au siège de la NASA qui décidèrent d’avoir plus d’informations en lançant ces premières études. Et la première d’entre elle sera une étude d’alitement afin de simuler les effets de l’apesanteur sur le corps humain.

Le Dr William F. Winter, directeur de la recherche médicale au Dryden Research Center, émet l’idée de prendre des infirmières militaires comme volontaires pour cette étude. Et se sera des infirmières de l’US Air Force qui les feront. Ce sera une étude conjointe NASA-USAF. Le groupe sera composé de 12 infirmières.

La Brigadier-General Claire Marie Garrecht, qui était la Command Nurse pour le Tactical Air Command à la base aérienne de Langley a été si enthousiaste de ce projet d’étude qu’elle fournit deux infirmières de son staff.
Et c’est la Major Dixie Lee Childs de la base aérienne d’Hamilton qui recruta les 10 autres infirmières, qui étaient toutes des officiers de l’Air Force Réserve dans la région de San Francisco.

Voici la liste des douze volontaires :

1st Lt Felicia M. Benton (65th Medical Evacuation Squadron, Travis AFB / Réserve)
1st Lt Frances F. ‘’Fran’’ Cappa (40th Aerospace Medical Evacuation Squadron, McChord AFB / Réserve)
Capt Sylvia K. DeJong (65th Medical Evacuation Squadron, Travis AFB / Réserve)
Capt Carrol Lee French (40th Aerospace Medical Evacuation Squadron, McChord AFB / Réserve)
1st Lt Marina Van De Graaff-Hammerstram (40th Aerospace Medical Evacuation Squadron, McChord AFB / Réserve)
1st Lt Judith A. Keeton (68th Aerospace Medical Evacuation Squadron, Norton AFB / Réserve)
1st Lt Bonnie L. Kultgen (68th Aerospace Medical Evacuation Squadron, Norton AFB / Réserve)
2nd Lt Marsha R. Pack (40th Aerospace Medical Evacuation Squadron, McChord AFB / Réserve)
Capt. Evelyn Jean Parks, 32 ans (40th Aerospace Medical Evacuation Squadron, McChord AFB / Réserve)
Kathleen ‘’Kathy’’ Queiser (Cannon AFB / service actif)
1st Lt Lorraine Clare ‘’Lorri’’ Schoen, 25 ans (65th Medical Evacuation Squadron, Travis AFB / Réserve)
Capt Lucinda ‘’Lucy’’ Zimmer (Little Rock AFB / Service actif)


(3ème rang : DeJong, Keelon, Pack, Zimmer, Queiser
2ème rang : Parks, French, Benton, Schoen
1er rang : Van de Graaf, Kultgen, Cappa)

Les douze infirmières militaires étaient âgées de 23 à 34 ans et elles avaient toutes passées une première sélection physique et psychologique. Elles avaient aussi accepté des examens médicaux et gynécologiques avant et après cette étude.

Trois mois avant le début, elles ont toutes arrêté leur contraception orale afin de ne pas fausser les mesures biomédicales prises durant l’étude. Durant l’étude, elles portent également une ceinture biomédicale qui indique leur température et le rythme cardiaque.

L’étude va durer presque 5 semaines, du 19 septembre au 23 octobre 1973 au NASA Ames Research Center. Les douze femmes sont isolées à l’Human Research Facility où l’environnement, la température et l’exposition à la lumière du jour sont étroitement contrôlés et surveillés.

Les deux premières semaines, connues sous le nom de Période de Contrôle, sont passées à des tests de tolérance à l’accélération (centrifugeuse), au LBNP (Lower Body Negative Pressure) et au vélo ergonomique (type Collins). Cela permet de faire une première base de données pour les comparer ensuite.


(utilisation du LBNP)

Les huit infirmières qui ont obtenu les meilleurs résultats aux tests de la centrifugeuse et du LBNP sont sélectionnées pour être alitées pendant 17 jours et seront ‘’répertoriées’’ de A à H (les noms seront cachés). Elles devaient rester dans la position horizontale en bougeant le moins possible, et en effectuant les gestes de la vie quotidienne toujours dans cette position.
Les quatre autres infirmières étaient ‘’répertoriées’’ de I à L, et effectuaient de façon normale les mêmes tests que leurs collègues alitées afin d’avoir des comparaisons.



Le dernier jour de l’alitement, toutes les infirmières refirent les tests de centrifugeuses, de LBNP et du vélo ergonomique.

La dernière partie de l’étude est une phase de 5 jours de récupération. Pendant le 3ème jour, les infirmières recommencent une séance de centrifugeuse et au 5ème et dernier jour, ce sera une dernière séance de vélo ergonomique.
Puis un nouveau test de LBNP a lieu 5 jours après la fin de l’étude et un autre test a lieu 90 jours plus tard.

La comparaison entre les hommes et les femmes montrent beaucoup de points similaires et permettent de déterminer qu’il n’y aura pas de différence pour l’organisme d’un homme ou d’une femme dans l’espace. Et que toutes les mesures pour atténuer les effets d’une apesanteur prolongée sont valables pour les deux sexes. La voie aux femmes dans l’espace est ouverte aux Etats-Unis.


(Extrait du The Missiler - voir les sources ci-dessous)



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes – Souvenirs d’espace

Sources :

22 septembre 1973 : NASA begins studies to learn suitability of women in space
(New York Times 61:6)

10 octobre 1973 : Nurse start space tests (Air Force Time 34 : 21)
2 novembre 1973 : The Missiler (journal interne de la Patrick Air Force Base) n° 42
9 novembre 1973 : Astrogram (journal interne du Ames Center) Vol 16 n° 2
23 novembre 1973 : Roundup (journal interne du JSC) Vol 12 n° 23
Avril 1974 : Are women physically and mentally suited for space travel ? par Lorraine Schoen qui était une des volontaires (Air Reservist 25 pages 6-7)

Journaux locaux

The Kokomo Tribune Indiana page 3 du 24 octobre 1973
Idaho State Journal from Pocatello page 26 du 24 octobre 1973
Odgen-Standard Examiner Utah page 28 14 novembre 1973
Odgen-Standard Examinier Utah page 15 23 octobre 1973

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire