jeudi 7 février 2013

Les fausses enveloppes de Baïkonour / Fake Baikonur Covers

(mise à jour 4 août 2018)

LES FAUSSES ENVELOPPES DE BAÏKONOUR

Une des plus grandes escroqueries astrophilatéliques

Depuis près de 40 ans, circulent les ‘’fameuses enveloppes astrophilatéliques Baïkonour’’ relatant les principaux évènements spatiaux soviétiques depuis Baïkonour : C’est ce que les astrophilatélistes appellent les Enveloppes Baïkonour (Baikonur Covers).


Elles ont fait la joie de nombreux collectionneurs et surtout la ‘’fortune’’ de quelques-uns !

En effet, et désolé de casser un mythe, ces enveloppes sont des Faux.


Baïkonour, à la fin des années 1950 et dans les années 1960, était une ville secrète. Son emplacement exact était inconnu. Le cosmodrome a été bâti en plein désert, dans les steppes du Kazhakstan. La localité la plus proche se nommait Tyuratam. De plus, pour compliquer un peu plus la tâche des services secrets occidentaux, il y avait plusieurs localités nommées Baïkonour, distantes chacune de plusieurs centaines de kilomètres.


Le succès de ces enveloppes est justement dû au nom de Baïkonour en tant que cachet postal. Et lorsque celles-ci arrivèrent sur le marché philatélique, de nombreux, très nombreux collectionneurs voulurent les posséder. L’astrophilatélie, dans les années 1960 et 1970, était très populaire, surtout aux Etats-Unis et en Allemagne.


Voici pourquoi, ces enveloppes ne sont que le fruit d’un ou des faussaires et ont été destinées à tromper les collectionneurs, principalement européens de l’ouest (comme on le verra).


Ces fameuses enveloppes portent le cachet postal de Baïkonour Karaganda Oblast (région de Karaganda), le vrai emplacement de Baïkonour, alors que les russes faisaient transiter le courrier pour Baïkonour par Baïkonour Ksyl. Orda Oblast, afin de tromper les services de renseignements occidentaux. Les deux villes sont séparées par plusieurs centaines de kilomètres. Le cachet postal Baïkonour Karaganda Oblast n’a jamais existé officiellement.


Les premières enveloppes officielles et reconnues comme telles, portant le cachet postal Baïkonour, ont commencé à être produites lors de la mission Apollo-Soyouz en 1975. La première mention officielle de l’existence d’un cachet postal à Baïkonour date du 27 avril 1975.


On recense actuellement près de 400 différents évènements spatiaux russes couverts par ces fausses enveloppes. La plus ancienne date du 4 octobre 1957 et le lancement de Spoutnik ! Jusqu’au 22 juin 1976 avec Saliout-5.


Il n’a pas été très difficile de les répertorier puisque le catalogue C.O.S.M.O.S. du négociant français Lollini, spécialisé dans l’astrophilatélie, les montre (en petit format) dans son édition de 1998 entre autre. Nous reparlerons de Lollini tout à l’heure.


On peut dire que quasiment tous les événements spatiaux russes ont été célébrés par ces fameuses enveloppes.


Pourtant, dès leur mise sur le marché, les collectionneurs auraient dû avoir la puce à l’oreille et se méfier ! :
-          Toutes les enveloppes sont sur un papier ‘’glacé’’ illustré et d’un format inconnus en URSS à cette époque. Et ce, durant toutes les années de la production de ces enveloppes.
-          Elles ont toutes le cachet postal Baïkonour Karangada, chose qui était impossible car ce cachet n’existait pas (voir plus haut). Et en plus, il existe avec deux types : petit a et petit b (mais pratique pour appâter les collectionneurs).

-          Elles sont toutes à tirages limités (de 50 à 150 exemplaires) et numérotées (parfois, non), ce qui fait quand même près de 50 000 enveloppes produites au minimum.
-          Elles possèdent toutes des timbres commémoratifs spatiaux, et pour certains sortis peu de temps avant le lancement en question, ou le jour même, voire après !
-         On trouve de grosses erreurs sur les descriptifs des enveloppes
-         Les vaisseaux Vostok et Voskhod 1 sont représentés de manière très réalistes alors qu'à l'époque des vols en question, les médias ne connaissaient pas les vues exactes des vaisseaux, et encore moins le public. 

      Ici, un exemple flagrant avec Soyouz 9 qui a décollé le 1er juin 1970, mais dont le timbre a été émis le 7 juillet ! 
(Enveloppe Baïkonour et enveloppe 1er Jour officiel). C'est un faux commémoratif.


-          La plupart des enveloppes possèdent un petit cachet 1er Jour, ce qui est impossible, car ce cachet est réservé uniquement aux 1er Jour officiels (ce qui n’est pas le cas des commémoratifs).

Les enveloppes ont été mises principalement sur le marché par le négociant en astrophilatélie niçois Lollini, qui, chose évidente, est le seul à les répertorier totalement dans son catalogue C.O.S.M.O.S. Quand on voit les prix attribués à chaque enveloppe (prix de vente), on se dit que l’affaire a été bonne pour certaines personnes (les prix variaient, en conversion Euro, entre 750 et 25 euros pièce).


En plus, les enveloppes ne sont pas toutes identiques. Elles peuvent posséder des illustrations différentes, des variations de couleurs, etc… autant de ‘’types’’, qui comme je disais plus haut aus sujet des cachets postaux, sont là pour appâter les collectionneurs. 
Et comme par hasard, le seul catalogue au monde, à les référencer aussi par type, est le catalogue mentionné ci-dessus. Un lot très conséquent est passé forcément par les mains de ce négociant afin de pouvoir toutes les répertorier ainsi. D’ailleurs, beaucoup d’enveloppes sont signées au dos par ce même négociant an gage d’authenticité.


Je n’accuse pas évidemment ce négociant d’être un faussaire, loin de là, mais il est quand même étrange, que pour un spécialiste comme lui, il se soit fait le lien pour les vendre.
Je sais que plusieurs fois, des questions lui ont été posées à ce sujet, et sa réponse a été : ‘’J’ai demandé plusieurs fois à l’Administration Postale Soviétique, et on m’a répondu que ce cachet était authentique’’. Malheureusement, il n’a pas pu montrer le courrier qu’il aurait perdu.
(Source : Space Unit – Study of Suspect Space Covers, 2001 par Paul Bulver, Les Winick et Reuben Ramkisson).

(Extrait de la 8ème édition du catalogue C.O.S.M.O.S. de ma bibliothèque)
De nombreux collectionneurs ont acheté au prix fort ces enveloppes, alors qu’il ne s’agit que de contrefaçons.


Depuis une quinzaine d’années, plusieurs collectionneurs et experts s’accordent à dire que ces enveloppes sont bien des contrefaçons. Et en 1997, le nom du faussaire, Oleg Korichev (décédé en 1986) a été révélé au public et publié dans le journal Astrophil de l’association Space Unit (Volume 42 de juillet 1997).


Malheureusement, il y a encore trop de collectionneurs qui se font ‘’avoir’’ et on trouve très régulièrement des enveloppes de ce type, sur différents types de sites d’enchères ou chez des négociants. Et malheureusement, il y aura toujours des gens peu scrupuleux, qui les proposeront en se basant sur les prix d’un catalogue dans lequel elles n’ont pas leurs places.
Pour le collectionneur, je pense que vous pouvez les inclure dans une collection personnelle MAIS NE DÉPENSEZ PAS PLUS DE QUELQUES EUROS pour les acquérir. Même si elles sont aussi un témoignage des contrefaçons philatéliques qui sont devenues ‘’des légendes’’.


Je vous propose ici, une petite rétrospective, (pour l’instant, une centaine de ces enveloppes), que je complèterai au fur et à mesure de mes recherches. Toutes celles montrées ici, sont de ma collection personnelle (sauf mention contraire) ;-)
(J'ai racheté un stock de ces enveloppes dont certaines ont apparemment servi à illustrer le catalogue mentionné plus haut)

4 octobre 1957 : Spoutnik

On constate qu'il existe au moins deux types d'illustrations



3 novembre 1957 : Spoutnik 2 / Laïka

Il y a au moins trois types d'illustrations



15 mai 1958 : Spoutnik 3

Il existe au moins cinq types d'illustrations (seuls trois sont présentés ici pour le moment)



12 septembre 1959 : Lunik 1


4 octobre 1959 : Lunik 3


15 mai 1960 : 1er Vaisseau cosmique

Il s'agit du lancement du premier vaisseau de type 1KP, prototype du Vostok qui emmènera Youri Gagarine dans l'espace le 12 avril 1961.



19 août 1960 : 2ème Vaisseau Cosmique

La capsule emmène les chiennes Strelka (Petite Flèche) et Belka (Ecureuil) ainsi qu'un lapin, quarante souris, deux rats et des mouches. Tous revinrent sains et saufs sur Terre le lendemain.

Il existe au moins deux types d'illustrations et les lettres a et b sur le cachet à date.



1er décembre 1960 : 3ème vaisseau cosmique

Il existe au moins deux types d'illustrations et les lettres a et b dans le cachet à date.



12 février 1961 : Venusik


9 mars 1961 : 4ème Vaisseau Cosmique



25 mars 1961 : 5ème Vaisseau Cosmique



12 avril 1961 : Vostok 1 / Youri Gagarine

Il existe au moins deux types d'illustrations (seul un type est présenté ici pour le moment).



6 août 1961 : Vostok 2 / Gherman Titov

Il existe au moins deux types d'illustrations (seul un type est présenté ici pour le moment)



16 mars 1962 : Cosmos 1

Il existe au moins deux types d'illustrations (un seul type présenté pour le moment)



6 avril 1962 : Cosmos 2


12 avril 1962 : Journée de la Cosmonautique / Youri Gagarine

Cachet à date avec les lettres a ou b (seul b présentée pour le moment)



24 avril 1962 : Cosmos 3

Il existe au moins trois à quatre types d'illustrations (seul un type présenté pour le moment)



26 avril 1962 : Cosmos 4

28 juin 1962 : Cosmos 5

30 juin 1962 : Cosmos 6

Il existe au moins trois à quatre types d'illustrations (seul un type présenté pour le moment)



11 août 1962 : Vostok 3 / Andrian Nikolaïev

Cette date n'est pas répertoriée dans le catalogue Lollini

Cachet à date avec les lettres a ou b.



12 août 1962 : Vostok 4 / Pavel Popovich

Cette date n'est pas répertoriée dans le catalogue Lollini
Utilisation du timbre Vostok 4 émis le... 15 août 1962, soit trois jours après lors du retour des deux vaisseaux !


15 août 1962 : Vostok 3 et Vostok 4

Les deux vaisseaux rentrent sur Terre ce jour-là et une série de trois timbres est émise ce même jour.

Il existe au moins deux types d'illustrations (un seul type présenté pour le moment)


Il existe également des enveloppes datées du 16 août reprenant les timbres Nikolaïev et Popovich émis la veille avec, bien entendu, un autre type d'illustration.


2 avril 1963 : Luna 4


12 avril 1963 : Journée de la Cosmonautique


14 juin 1963 : Vostok 5 / Valery Bykovsky

Il existe au moins deux types d'illustrations (un seul type présenté pour le moment)

Utilisation d'un timbre Vostok 5 émis... le 19 juin, soit 5 jours après !



16 juin 1963 : Vostok 6 / Valentina Terechkova

Il existe au moins deux types d'illustrations (un seul type présenté pour le moment)



19 juin 1963 : Retour Vostok 5 et 6

Il existe au moins trois types d'illustrations



1er novembre 1963 : Polet 1



1er novembre 1963 : Elektron 1 et 2 



27 février 1964 : Cosmos 25

Il existe au moins deux types d'illustrations (un seul type présenté pour le moment)



18 mars 1964 ; Cosmos 26

Il existe au moins deux types d'illustrations (un seul type présenté pour le moment)


27 mars 1964 : Cosmos 27

Il existe au moins deux types d'illustrations (un seul type présenté pour le moment)



2 avril 1964 : Zond 1



5 avril 1964 : Cosmos 28



12 avril 1964 : Journée de la Cosmonautique / Youri Gagarine

Il existe au moins trois types d'illustrations (deux représentées ici).
La série dont sont issus les timbres a été émise le même jour.




12 avril 1964 : Polet 2



25 avril 1964 : Cosmos 29



18 mai 1964 : Cosmos 30



8 juin 1964 : Cosmos 31



10 juin 1964 : Cosmos 32 



14 juin 1964 : Commémoration 1 an Vostok 5 et Vostok 6



29 juin 1964 : Cosmos 33

1er juillet 1964 : Cosmos 34



17 juillet 1964 : Elektron 3 et 4



15 juillet 1964 : Cosmos 35



30 juillet 1964 : Cosmos 36



14 août 1964 : Cosmos 37



18 août 1964 : Cosmos 38, 39, 40

Il existe des variantes de couleurs dans l'illustration ainsi que de tailles, qui correspondent avec les lettres a ou b.



22 août 1964 : Cosmos 41



22 août 1964 : Cosmos 42 et 43



28 août 1964 : Cosmos 44



13 septembre 1964 : Cosmos 45



24 septembre 1964 : Cosmos 46



6 octobre 1964 : Cosmos 47



12 octobre 1964 : Voskhod 1

Il existe plusieurs variantes dans l'illustration comme texte en bleu ou rouge, ou bien des couleurs plus ou moins foncées.



14 octobre 1964 : Cosmos 48

Plusieurs variantes dans l'illustration peuvent se trouver (ici, pas de cachet 1er Jour alors que sur d'autres enveloppes on peut le trouver)



24 octobre 1964 : Cosmos 49



28 octobre 1964 : Cosmos 50



20 novembre 1964 : Voskhod 1 (Emission du bloc)


30 novembre 1964 : Zond 2



10 décembre 1964 : Cosmos 51



11 janvier 1965 : Cosmos 52



21 janvier 1965 : Proton 2

30 janvier 1965 : Cosmos 53



21 février 1965 : Cosmos 54, 55, 56



22 février 1965 : Cosmos 57



26  février 1965 : Cosmos 58



7 mars 1965 : Cosmos 59



12 mars 1965 : Cosmos 60 / Luna



15 mars 1965 : Cosmos 61, 62, 63


18 mars 1965 : Voskhod 2 / Belaïev et Leonov

Plusieurs variations de couleurs dans l'illustration (au moins six de connues)



25 mars 1965 : Cosmos 66

Plusieurs illustrations existent (une seule présentée pour le moment)



12 avril 1965 : Journée de la Cosmonautique / Youri Gagarine



17 avril 1965 : Cosmos 65



23 avril 1965 : Molnya

Au moins deux types d'illustrations existent (un seul présenté pour le moment)



7 mai 1965 : Cosmos 66

Au moins trois types d'illustrations existent (un seul type présenté pour le moment)



9 mai 1965 : Luna 5



25 mai 1965 : Cosmos 67

Au moins deux types d'illustrations existent (un seul type présenté pour le moment)



8 juin 1965 : Luna 6



15 juin 1965 : Cosmos 68



25 juin 1965 : Cosmos 69



2 juillet 1965 : Cosmos 70



16 juillet 1965 : Cosmos 71, 72, 73, 74, 75



16 juillet 1965 : Proton 1 / Cosmos 76


18 juillet 1965 : Zond 3



3 août 1965 : Cosmos 77



25 août 1965 : Cosmos 79

3 septembre 1965 : Cosmos 80, 81, 82, 83, 84

9 septembre 1965 : Cosmos 85

18 septembre 1965 : Cosmos 86, 87, 88, 89, 90

23 septembre 1965 : Cosmos 91

4 octobre 1965 : Luna 7



12 octobre 1965 : Voskhod 1 Commémoration 1 an

16 octobre 1965 : Cosmos 92



19 octobre 1965 : Cosmos 93

28 octobre 1965 : Cosmos 94



12 novembre 1965 : Venus 2

16 novembre 1965 : Venus 3

23 novembre 1965 : Cosmos 96

3 décembre 1965 : Luna 8

10 décembre 1965 : Cosmos 99

15 décembre 1965 : Cosmos 100

21 décembre 1965 : Cosmos 101

28 décembre 1965 : Cosmos 102

25 janvier 1966 : Cosmos 106

31 janvier 1966 : Luna 9

Plusieurs variantes existent comme celle présentée sans le cachet 1er Jour



19 février 1966 : Cosmos 109

22 février 1966 : Cosmos 110

27 février 1966 : Arrivée de Venus 2 sur Vénus

1er mars 1966 : Arrivée de Venus 3 sur Vénus

1er Mars 1966 : Luna X Cosmos 111

17 mars 1966 : Luna X Cosmos 112

21 mars 1966 : Cosmos 113

(...) à compléter

23 avril 1967 : Soyouz 1 / Vladimir Komarov


(...) à compléter

30 octobre 1967 : Cosmos 186 et 188

Il existe au moins deux types d'illustrations (un seul type présenté pour le moment)


(...) à compléter

27 mars 1968 : Mort de Youri Gagarine

Il existe au moins cinq types d'illustrations et aussi plusieurs variantes de couleurs.



3 avril 1968 : Cosmos 210



7 avril 1968 : Luna 14

9 avril 1968 : Cosmos 211


14 avril 1968 : Cosmos 212


15 avril 1968 : Cosmos 213



(...) à compléter

4 juin 1968 : Cosmos 224


26 octobre 1968 : Soyouz 3


10 novembre 1968 : Zond 6


(...) à compléter

25 décembre 1969 : Interkosmos 2



(...) à compléter

7 juillet 1970 : Soyouz 9 / 1er Jour du timbre

Non répertoriée dans le catalogue Lollini


(...) à compléter

20 octobre 1971 : Soyouz 11 / 1er Jour du timbre



(...) à compléter

30 septembre 1972 : Molnya 2


(...) à compléter

20 mars 1973 : Météor

Non répertoriée dans le catalogue Lollini


(...) à compléter

25 juillet 1973 : Mars 5



11 janvier 1975 : Soyouz 17


Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
Crédit : Collection(s) particulière(s) avec mes remerciements pour l'envoi des images



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire