lundi 12 septembre 2016

50ème anniversaire de la mission Gemini 11



Ce 12 septembre 1966, les astronautes Charles ''Pete'' Conrad (Commandant et 2ème vol spatial) et Richard ''Dick'' Gordon (1er vol) décollent depuis le Pad de tir LC-19 de Cape Canaveral pour la mission Gemini 11.
(L'équipage titulaire : Richard Gordon et Charles Conrad)
(L'équipage doublure Bill Anders et Neil Armstrong avec Gemini 11)
Le logo de la mission a les couleurs bleu et jaune qui sont les couleurs de l'US Navy - Conrad et Gordon étant de l'US Navy. Les étoiles à gauche représentent le rendez-vous direct (la petite étoile jaune au-dessus de la Terre) avec Agena et l'arrimage (étoile blanche), et l'étoile à droite représente l'EVA de Gordon. L'étoile en haut du logo représente le record d'altitude (apogée) que doit atteindre Gemini 11.

Le décollage a lieu après deux reports (les 9 et 10 septembre) et environ 90 minutes après le lancement de la fusée-cible Agena (GATV-11) à laquelle doit s'arrimer Gemini 11 - c'est d'ailleurs l'objectif principal de cette mission, à savoir un arrimage direct.

94 minutes après leur décollage, les deux astronautes arriment sans difficulté leur capsule et vont pratiquer chacun une manoeuvre d'arrimage et de désarrimage.

Le 13 septembre, Richard Gordon effectue la première des deux sorties extra-véhiculaires (EVA) de prévues. Il accroche un câble entre la capsule et le nez d'Agena afin de les relier entre elles, mais malgré la mise en place d'un système de prises manuelles sur la fusée-cible, Gordon a vraiment du mal a effectuer cette opération. Il se fatiguera très vite, s'essoufflera aussi ce qui va occasionner de la buée à l'intérieur de son casque. L'EVA sera interrompue plus tôt que prévue à cause de tout cela.
(Dessin - Photo presse UPI via téléphoto montrant l'EVA de Gordon)

Après la rentrée de Gordon, Conrad fera fonctionner les moteurs d'Agena et amenera le couple GATV-11 / Gemini 11 à une altitude record de 1 360 km (mises à part les missions habitées Apollo, le record pour une capsule habitée tient toujours pour Gemini 11).

Le lendemain, Richard Gordon effectue une sortie extra-véhiculaire partielle (appelée SEVA) car il garde ses jambes à l'intérieur de la capsule. Il fera des photos de l'espace environnant ainsi que de la Terre. Puis une fois Gordon rentré, Conrad met de nouveau à feu les propulseurs d'Agena afin de redescendre à une altitude de 300 km environ. Il y a un nouveau désarrimage et arrimage. Et c'est à ce moment-là, que Conrad va mettre les deux vaisseaux en rotation (à 55° par minute) afin de créer une gravité artificielle qui va durer une minute environ.

Une douzaine d'expériences seront également menées pendant la mission.

Le 15 septembre 1966, la capsule Gemini 11 effectue un retour en phase entièrement automatique, une première pour le programme Gemini, et se pose sur l'Océan Atlantique après une mission de 2 jours 23 heures et 17 minutes dans l'espace. La capsule se pose à 2,4 km du point d'amerrissage prévu.
Les deux astronautes seront récupérés par l' USS Guam, un navire d'assault amphibie et porte-avions et hélicoptères.

La capsule Gemini 11 est de nos jours visible au California Science Center à Los Angeles.


(Médaille commémorative en bronze)

Quelques photos de presse de l'époque (tirage argentique) / Collection Spacemen1969

(Photo UPI via téléphoto / Simulation du 31 août 1966 qui va durer 3 jours)
(Photo UPI via téléphoto du 3 septembre 1966 après la simulation de mission de 3 jours)
(On voit les équipages titulaire et doublure dans la salle de contrôle à Cape Kennedy)
(Photo quasi identique mais parue en couleur)
(Photo UPI via téléphoto / Juste après l'annonce du report du 10 septembre avec un mot d'humour)
(Photo UPI via téléphoto / Richard Gordon vérifie son appareil photo)
(Photo UPI via radiophoto / Gemini 11 va toucher l'eau)
(Photo UPI via radiophoto)
(Récupération de Pete Conrad)
(Photo UPI via téléphoto / Les deux astronautes vont quitter l'USS Guam pour retourner en Floride)

Crédit et collection : NASA / Space Quotes - Souvenirs d'espace
                                  Stéphane Sebile / Spacemen1969

mardi 2 août 2016

25ème anniversaire de la mission STS-43



La quatrième tentative a été la bonne. Il y a exactement 25 ans, ce 2 août 1991, s’envolait enfin la navette spatiale  Atlantis pour la mission STS-43 avec à son bord 5 astronautes :

John Blaha, Commandant (3ème mission)
Michael ‘’Mike’’ Baker, Pilote (1er vol)
Shannon Lucid, Mission Specialist (3ème mission)
G. David Low, Mission Specialist (2ème mission)
James ‘’Jim’’ Adamson, Mission Specialist (2ème mission)


Initialement programmée pour le 23 juillet, puis au 24 juillet au 1er août, la mission STS-43 est une mission très dense – Son premier objectif est de mettre en orbite le satellite TDRS-E (qui deviendra TDRS-5 une fois en orbite) six heures à peine après le décollage.


TDRS-5 (Tracking Data and Relay Satellite) est le 4ème de cette série de satellites dont le premier a été mis sur orbite en avril 1983 par la navette Challenger lors de la mission STS-6.
Le satellite est donc déployé depuis la soute de la navette grâce au dispositif IUS (Inertial Upper Stage), dispositif-fusée de deux étages (développé par Boeing depuis 1976) qui permet au satellite de s’écarter de la navette et de se mettre sur la bonne orbite – orbite géosynchrone à 35 400 km d’altitude.


Le reste de la mission va se dérouler entre différentes expériences menées à bord :


SSBUV (Shuttle Solar Backscatter Ultraviolet) : Instrument qui va permettre de comparer les différentes mesures de la couche d’ozone déjà récoltées par les satellites du programme Tiros (comme le NOOA-9 et Nimbus-7) et aussi de calibrer les instruments de mesures de ces satellites (le premier SSBUV a été utilisé en 1989 lors de la mission STS-34).

PCG (Protein Crystal Growth) : Etude de molécules de médicaments en apesanteur pour de nouveaux traitements. Lors de ce vol, la molécule d’insuline (bovine) a été testée.

IPMP (Investigations into Polymer Membrane Processing) : Expérience sur les polymères qui effectuait son troisième vol.

BIMDA (BioServe ITA Materials Dispersion Apparatus) : Nouveau vol de cette expérience après la mission STS-37.

AMOS (Air Force Maui Optical Site) : Pas d’expérience à bord mais mise en contact avec le site à Hawaii qui a observé Atlantis depuis le sol.

SAMS (Space Acceleration Measurement System) : Etude sur les effets de l’accélération ressentie par l’équipage lors de la mission – mise en route 2 ½ après le décollage, afin d’analyser les répercussions sur de l’apesanteur sur les astronautes et les instruments de bord.

SHARE II (Space Station Heat Pipe Advanced Radiator Element II) : Expérience ayant déjà volée auparavant – Etude de tests de refroidissement pour la future (d’alors) station spatiale Freedom.

Il n’y a pas eu de soucis majeurs lors de cette mission, si ce n’est une panne du système de refroidissement d’un des trois APU, mais cela n’a eu aucune incidence sur le vol.

L’équipage revient sur Terre, à Cape Canaveral, le 11 août 1991, après un vol de 8 jours 21 heures et 21 minutes.


Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

samedi 4 juin 2016

50ème anniversaire de la mission Gemini 9A

(en cours de publication)




Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
             NASA

lundi 23 mai 2016

50ème anniversaire de STAR TREK - Emission d'une série par la poste canadienne - 5 mai 2016

(à compléter au fur et à mesure)

50 ans de la série Star Trek
(Poste du Canada)


Le Canada célèbre le 50ème anniversaire de Star Trek dont le premier épisode a été diffusé le 8 septembre 1966.
Et pas d’une petite manière – elle y met le paquet et sort le grand jeu.
Cette série est émise depuis le 5 mai 2016.


(Visuel publicitaire / Prospectus de la Poste canadienne)

Le 29 avril dernier, à  Calgary, lors de la Calgary Comic and Entertainment Expo, la poste canadienne présente la série qui sera émise pour cette commémoration en présence de nombreux fans de Star Trek et de … William Shatner lui-même qui est canadien. En fait, depuis le 22 avril, la poste diffusaient les visuels de la série.


(Crédit : Poste canadienne)
La série comporte 5 timbres représentant des personnages mythiques de la série : Capitaine Kirk, Spock, Dr McCoy, Scotty et le Commandant klingon Kor. Il y a également l’USS Enterprise et un croiseur de bataille klingon de classe D7.

Cela faisait plusieurs mois que le public était au courant de cette émission commémorative, mais apparemment certains fans n’étaient pas tout à fait contents des premiers choix… ces fans étaient pro-klingons. Ils militèrent activement pour que les Klingons soient aussi représentés en criant ‘’jeghbe' tlInganpu’’ (soldats klingons, ne vous rendez pas), et ils gagnèrent.

La série a été déclinée en plusieurs supports : timbres, carnet prestige, timbres lenticulaires, feuillets, feuilles, blocs, enveloppes 1er Jour, supports distributeurs de timbres (en rouleaux) en forme de boite aux lettres spatiales, cadres prestiges signés par William Shatner, cartes postales port payé, et même des pièces de 10$,20$, etc…

Je vous propose un petit état des lieux de cette série que je compléterai au fur et à mesure de mes acquisitions – Merci à l’ami François pour l’envoi de ces premières pièces ;-)

Vous pouvez vous procurer une bonne partie de ces jolies timbres sur le site de la poste canadienne :


La série / Personnages

Création de la série : Signal Design Group

La série s’articule auprès de 5 personnages (Kirk, Spock, Scotty, McCoy et Kor). Elle est proposée en timbres individuels, en feuillet, en bloc, en feuille complète, feuille coupée, carnet, etc… Il existe même un livret Prestige et un livret spécial
(voir plus bas).

Le bloc-feuillet comprend 5 timbres.

James T. Kirk


Le mythique Capitaine James Tiberius Kirk a été joué dans la série et dans 7 films Star Trek au cinéma par l’acteur canadien William Shatner.

L’enveloppe 1er Jour (FDC) comporte un cachet de Montréal illustré par le vaisseau USS Enterprise. William Shatner est originaire de la ville de Montréal.
Le tirage annoncé de ce 1er Jour est de 17 000 exemplaires.



Spock


Le vulcain Spock a été joué dans la série ainsi qu’au cinéma par l’acteur américain Leonard Nimoy (1931-2015).

L’enveloppe 1er Jour (FDC) comporte un cachet de la ville de Vulcan (dans la province de l’Alberta) et est illustré par le célèbre geste ‘’Longue vie et prospérité’’.
Le tirage annoncé de ce 1er Jour est de 15 000 exemplaires.



Montgomery ‘’Scotty’’ Scott


Le célèbre ingénieur en chef Scotty de l’USS Enterprise de la série et des films au cinéma a été joué par l’acteur canadien James Doohan (1920-2005).

L’enveloppe 1er Jour (FDC) comporte un cachet de la ville de Vancouver, ville de naissance de l’acteur, et est illustré par le célèbre communicateur radio.
Le tirage annoncé de ce 1er Jour est de 15 000 exemplaires.



Dr Leonard ‘’Bones’’ McCoy


Le bourru mais généreux et dévoué Dr McCoy, le médecin-chef de l’USS Enterprise, était joué dans la série et au cinéma par l’acteur américain DeForrest Kelley (1920-1999).

L’enveloppe 1er Jour (FDC) comporte un cachet de la ville de Vulcan (dans la province de l’Alberta) et est illustré par le célèbre Tricorder.
Le tirage annoncé est de 15 000 exemplaires.



Le klingon Kor


C’est l’acteur canadien John Colico (1928-2000) qui jouait le klingon Kor dans un épisode de la première saison de Star Trek (épisode 26 – errant of Mercy). Rôle qu’il reprendra plus tard dans Star Trek DS9. Il est aussi connu pour avoir été Baltar dans Galactica.

L’enveloppe 1er Jour comporte un cachet de Toronto, la ville natale de l’acteur et est illustré par un croiseur de combat.


Feuille complète non coupée :

Feuille illustrée avec 6 blocs-feuillets de la série des 5 timbres personnages.
Le tirage annoncé est de 10 000 feuilles.
La feuille mesure 48 x 65 cm.


L’USS Enterprise / Croiseur de bataille klingon classe D7

L’USS Enterprise est le mythique vaisseau de l’équipage de Star Trek qui se retrouvera souvent confronté aux klingons à bord de leur croiseur de bataille classe D7.

Ces deux timbres existent en paire, bloc-feuillet, bande verticale de 4, bande verticale de 10 ou en rouleau de 50 (à mettre dans les fameux distributeurs en forme de boîte aux lettres spatiale).

Le tarif est pour une lettre simple intérieur Canada (85c).

Il existe des enveloppes 1er Jour (FDC) avec les deux timbres et des enveloppes 1er Jour (FDC) avec seulement un timbre :

USS Enterprise : Cachet de Vulcan (dans la province d’Alberta)
Tirage annoncé de 15 000 enveloppes

Croiseur de bataille klingon : Cachet de Vulcan (dans la province d’Alberta) avec une illustration de l’Empire klingon
Tirage annoncé de 15 000 enveloppes

Timbres lenticulaires / Timbres animés

La série comporte un bloc-feuillet de deux timbres dont le visuel semble s’animer en le bougeant. Une impression de téléportation pour le premier timbre, et une reprise d’une scène de l’avant-dernier épisode de la première saison ‘’Contretemps’’ pour le second.
(Dos du bloc-feuillet lenticulaire)
Ce sont les artistes Kosta Tsetsekas, John Belisle et Mike Savage, de Signals Design Group, qui ont imaginé ce bloc.
Il existe une enveloppe 1er Jour (FDC) avec un cachet de Vulcan (ville de la province de l’Alberta) et qui est illustrée par le célèbre logo de Starfleet.

Une feuille spéciale de 12 blocs-feuillets a été éditée à 2 000 exemplaires seulement. La feuille mesure 42 x 63 cm.
(L'enveloppe 1er Jour)

Cartes postales en port payé

Il existe une série de 5 cartes postales en port payé avec au verso les 5 timbres personnages de la série et au recto un visuel représentant les 5 personnages.


Pièces de monnaie

La poste canadienne, en collaboration avec la monnaie royale canadienne, a émis également des pièces de monnaie, légales, en commémoration de ce cinquantenaire de Star Trek.
(Crédit : Monnaie canadienne / Poste canadienne)
10$ argent pur Capitaine Kirk
Tirage : 12 500 exemplaires
Poids : 15,87 g
La pièce est colorisée sur l’avers représentant le Capitaine Kirk assis dans son fauteuil de commandement à bord de l’USS Enterprise. Au revers, se trouve le portrait de la Reine Elisabeth II.

La pièce est dans un coffret et un emballage illustré couleur.


10$ argent pur ‘’Scotty’’
Tirage : 12 500 exemplaires
Poids : 15,87 g
La pièce est colorisée sur l’avers représentant Scotty avec son célèbre communicateur radio. Au revers, se trouve le portrait de la Reine Elisabeth II.

La pièce est dans un coffret et un emballage illustré couleur.


20$ argent pur USS Enterprise
Tirage : 300 000 exemplaires
Poids : 7,96 g
La pièce représente l’USS Enterprise sur l’avers et le revers représente la Reine Elisabeth II.
Elle est présentée dans un support en plastique transparent illustré avec un certificat spécial.


20$ argent pur USS Enterprise
Tirage : 11 500 exemplaires
Poids : 31,39 g
La pièce est colorisée sur l’avers représentant le célèbre vaisseau spatial. Au revers, se trouve le portrait de la Reine Elisabeth II.

La pièce est dans un coffret et un emballage illustré couleur.


Livret spécial Timbres et pièce

Un livret comportant trois timbres (Capitaine Kirk et un bloc-feuillet USS Enterprise et croiseur bataille klingon) avec une pièce bicolore de 25c illustrée par l’USS Enterprise et du logo de Starfleet a été émis spécialement.

(Crédit : Monnaie canadienne / Poste canadienne)

Crédit (sauf mention contraire) : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
                                                     Space Quotes – Souvenirs d’espace
                                                     CBS Studios / Poste canadienne
                                                     Signals Design Group