mardi 19 septembre 2017

Philatélie fantaisiste / Philatélie artistique / Solars stamps - Courrier Intergalactique


Courrier Interplanétaire / Solars Stamps

Les émissions de timbres fantaisistes existent depuis le début de la philatélie et les émissions spatiales / galactiques fantaisistes existent depuis au moins le début du 20ème siècle.
(Exemple avec L'Union Postale Interplanétaire de 1931 en cliquant sur ce lien en bleu)

Il y a quelques semaines, je trouve sur un site d'enchères de rigolotes enveloppes qui m'avaient l'air très belles sur l'écran de l'ordinateur. Le prix est correct et j'achète une série que je pense complète (elles étaient vendues à l'unité). Elles représentent toutes un courrier intergalactique (ou plutôt intersolaire) qui est posté d'une planète de notre système solaire en destination d'une autre, toujours dans notre système solaire. La valeur est en Solars 😉

Je les reçois il y a quelques temps et à ma grande surprise, elles sont vraiment très chouettes ! Je fais quelques recherches et trouve des timbres-vignettes quasi-identiques, même visuel (sauf pour Saturne et Jupiter qui ont deux valeurs faciales) mais d'un tirage différent et aucunes enveloppes avec des timbres de ce tirage (sauf Saturne et Jupiter).

Il y a un timbre (enfin, parlons plutôt de vignette) représentant une planète du système solaire - il y a même Pluton, ce qui me laissait penser qu'elles avaient été confectionnées avant qu'on lui enlève le titre de planète (mais à confirmer). Et justement, en parlant de confection, impossible de savoir quel artiste, car c'est du travail d'artiste, est l'auteur de cette chouette série.

Il y a une véritable véritable flamme philatélique et certaines enveloppes sont même agrémentées de petites étiquettes ''postales'' comme on en trouve parfois sur notre courrier (ici, elles sont spatiales et drôles). Et surtout, il y a un destinataire que je vous laisse découvrir.

J'aimerai beaucoup en savoir plus sur la société / artiste qui a mis en vente cette série, et aussi savoir s'il y en a d'autres.

Si vous les trouvez sur internet ou ailleurs, ne vous ruinez pas, car ce ne sont que des vignettes et certes de jolies enveloppes, mais c'est tout.

Bref, mes explications vous semblent un peu embrouillées 😊, voici les visuels.

Bon voyage postale à travers notre système solaire !


Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

dimanche 20 août 2017

France - Le timbre Eclipse totale du Soleil du 11 août 1999 / Les éclipses en philatélie


Nous sommes le mercredi 11 août 1999, et la France, ainsi qu'une bonne partie de l'Europe et de l'Asie, attendent avec impatience la dernière éclipse totale du Soleil de ce 20ème siècle et du 2ème millénaire.

En France, une bande d'obscurité totale allait de la Normandie à l'Alsace (Cherbourg à 12h16 jusqu'à Strasbourg à 12h32), et malgré une météo capricieuse, nous avons été des centaines de milliers à pouvoir voir cette magnifique éclipse. La prochaine éclipse totale en France métropolitaine ne se déroulera que le 3 septembre... 2081 ! (la précédente remontait à 1961 et visible du sud de la France seulement).

L'engouement populaire a été très important en France et en Europe. D'ailleurs, l'éclipse du 11 août 1999 est considérée comme l'éclipse ayant eu le plus de spectateurs - elle sera peut-être battue demain avec l'éclipse totale qui a lieu principalement aux Etats-Unis.

La Poste française a émis le 8 juillet 1999 un timbre pour commémorer cet événement. 

L'occasion de revenir sur cette émission philatélique ainsi que sur celles émises en 1999 pour célébrer cette éclipse du 11 août, et tant qu'on y est, pour faire un survol rapide des éclipses en philatélie et un petit clin d'oeil à l'éclipse ''américaine'' de ce 21 août 2017 😊


Le timbre français Eclipse totale du Soleil

Le timbre est l'oeuvre de l'artiste français Jean-Paul Cousin qui a déjà créé plusieurs timbres, illustrations de documents philatéliques et cachets pour La Poste.


Le timbre, carré, représente dans sa partie centrale, la couronne que l'on peut voir lorsque le Soleil est totalement masqué par la Lune. Aux quatre coins du timbre sont représentées, du haut à droite en bas à droite, les différentes phases de l'éclipse.

Le timbre est imprimé en héliogravure et vendu sous forme de feuille de 30 timbres. Le chiffre de vente annoncé par La Poste est de 9 700 000 timbres.

La vente générale (officielle) du timbre est le 12 juillet 1999 mais le Premier Jour est daté du 8 juillet.
(1er Jour signé par l'artiste Jean-Paul Cousin)
Le tarif est de 3 francs, ce qui correspondait au tarif lettre simple classique jusqu'à 20 grammes.

La Poste a également éditée une carte postale reprenant le visuel du timbre et qu'elle a offerte à ses clients - cette carte a été très utilisée lors de ce Premier Jour, et c'est donc ce qu'on appelle chez les collectionneurs, une Carte-Maximum (le visuel du timbre est représenté sur la carte utilisée).
(Carte offerte par La Poste et signée par l'artiste Jean-Paul Cousin)

Avec cette émission, il y a bien sûr le lot classique de documents accompagnants une sortie de timbre, comme les Document Philatéliques officiels de La Poste, les gravures, etc...

(Document officiel de La Poste signé par l'artiste Jean-Paul Cousin)
(Gravure officielle de La Poste)

L'engouement a été tel, 9 700 000 timbres vendus est un excellent chiffre, que pour le 11 août, quelques villes qui se trouvaient dans la bande d'ombre totale, ont réalisé avec l'aide de La Poste et des clubs philatéliques, des cachets spéciaux et / ou des flammes illustrés pour commémorer cet événement.
Les enveloppes ayant reçu un cachet spécial du 11 août ne sont pas aussi fréquentes que l'on peut le penser (donc, si vous trouvez des documents de ce genre, prenez-les)  - d'ailleurs les catalogues philatéliques ''donnent'' une bonne cote aux documents oblitérés ce jour-là. On peut donc s'amuser à collectionner les cachets spéciaux, dont voici quelques exemples ci-dessous (non exhaustif) :


Il y a aussi les villes qui ont annoncé l'éclipse au travers d'une flamme postale comme ici :


Beaucoup moins courant, sont les plis postés normalement le 11 août 1999 dans des villes se trouvant dans la bonne zone d'ombre totale, car peu de collectionneurs ont pensé à s'envoyer des enveloppes des villes où ils se trouvaient pour voir l'éclipse, surtout que le temps n'était pas beau partout, loin de là, et que déçus, ceux-ci n'ont pas fait le déplacement jusqu'au bureau de poste; alors que l'on pouvait trouver de bonnes surprises comme je l'ai constaté à Senlis où je me trouvais : le bureau de poste et le tabac proposait une carte spéciale Eclipse 😊


Des petits chanceux ont pu suivre l'éclipse depuis le Concorde avec un vol spécial affrété pour l'occasion, ce qui leur a permis de suivre l'éclipse pendant 9 minutes contre 2 minutes pour nous qui étions au sol. Un cachet spécial a été apposé sur les documents transportés à bord du Concorde.
(Dessin de la Une du Monde du 11 août 1999 réalisée et signée par le dessinateur Plantu)

(Affiche de l'exposition de 1999 consacrée aux éclipses à la Mairie de Paris)

Les timbres émis pour l'éclipse du 11 août 1999

Parmi les pays traversés, la Roumanie a été très active au niveau philatélie avec plusieurs émissions de timbres, cachets spéciaux, entiers postaux, etc... et ce, dès 1998.

(Luciano Pavarotti a chanté en direct depuis Bucarest lors de l'éclipse)

Quelques exemples d'autres émissions philatéliques d'autres pays.



Les éclipses et la philatélie

Eclipse du 8 juin 1937

La National Geographic Society organise une expédition spéciale pour assister à cette éclipse et affrète un navire, l'USS Avocet , ancien dragueur de mines de l'US Navy, qui appareille depuis Honolulu le 6 mai sous les ordres du Capitaine Julius F. Hellweg (Superintendant de l'Observatoire Naval des Etats-Unis) de et fait route vers la Micronésie, plus précisement aux niveaux des Îles Phoenix entre Hawaii et Fidji dans l'Océan Pacifique.
En effet, l'éclipse était à l'époque la plus longue depuis plus de 1 200 ans (7 minutes 4 secondes) et même si elle était visible depuis le Pérou, les meilleures conditions d'observations étaient donc au milieu du Pacifique.

(Passage de l'équateur par le navire USS Avocet)
(8 juin 1937 - Eclipse totale du Soleil)

Eclipse du 15 février 1961

C'était la dernière éclipse totale visible en Europe avant celle du 11 août 1999 et elle avait une zone de totalité qui s'étendait du sud de la France à la Yougoslavie (à l'époque). Sa durée a été de 2 min 45 sec.

Petite anecdote : C'est durant cette éclipse totale qu'a été tournée la scène de crucifixion du film Barabbas  de Richard Fleisher (tournée à Roccastrada en Toscane)


Eclipse du 20 juillet 1963

Cette éclipse totale a eu une durée de 100 secondes et était particulièrement visible dans le nord  des Etats-Unis et au Canada d'où cette expédition spéciale.

(Bien que n'étant pas concernée par l'éclipse, la Roumanie émet un entier postal commémoratif)

Eclipse du 30 mai 1965

Cette éclipse d'une durée de 5 min 15 sec a eu lieu dans le Pacifique sud avec une zone de totalité passant par les Îles Cook et le point culminant était observable depuis l'atoll de Manuae de ces mêmes Îles Cook.


Eclipse du 7 mars 1970

L'éclipse s'étend du Pacifique, du Mexique, de la Floride, une partie de la côte est des Etats-Unis jusqu'à Terre-Neuve avant de finir dans l'Atlantique - sa durée maximale a été de 3 min 28 sec.

La NASA en profite pour lancer des sondes qui étudieront l'éclipse depuis une très haute altitude.


(Le Mexique émet 9 mois plus tard un timbre commémoratif entièrement noir)


Eclipse du 10 juillet 1972

Depuis quelques années, des voyagistes avisés organisent des événements spéciaux autour des éclipses totales du Soleil, dont des croisières.
L'exemple montré ci-dessous concerne une croisière organisée par Eclipse Cruise Inc et Greek Line, et plus de 800 personnes, scientifiques compris, y participent. Le navire, le TSS Olympia, quitte le port de New York le 8 juillet et se trouve sur place le 10, en pleine zone de totalité. Le navire et ses passagers sont de retour à New York le 15 juillet.
La durée de l'éclipse a été de 2 min 36 sec.



Eclipse du 30 juin 1973

Une des plus célèbres car pour la première fois, on a utilisé un Concorde pour suivre cette éclipse totale faisant passer le temps d'observation de 7 minutes sur Terre à près de... 74 minutes grâce à un Concorde spécialement aménagé et piloté par André Turcat lui-même.

Article complet sur l'éclipse du 30 juin 1973 et le Concorde (cliquez sur ce lien en bleu)




(Une des croisières spéciales organisées pour l'éclipse du 30 juin 1973 / voir aussi en 1972)

Eclipse du 23 octobre 1976

Elle s'est passée dans l'Océan Indien jusqu'à l'extrême sud de l'Australie et Melbourne a été la seule grande ville a profité d'une éclipse totale dont la durée maximale a été de 4 min 46 sec.


Eclipse totale du 18 mars 1988

Cette éclipse d'une durée de 3 min 46 sec a été particulièrement visible du Japon et des Philippines notamment.



L'éclipse américaine du 21 août 2017

Ce lundi 21 août 2017, une éclipse totale du Soleil va traverser les Etats-Unis de part en part et elle est très attendue car c'est la première qui sera visible depuis les Etats-Unis même depuis 1979 (et encore, cela n'avait été que sur une partie du territoire / Il y en a eu une en 1991 mais visible seulement d'Hawaii). La dernière qui traversait tous les USA date du 8 juin 1918 !

L'éclipse va traverser 14 états d'ouest en est et elle doit durer 2 min 40 sec dans sa durée la plus longue (qui se trouvera à Hopkinsville dans le Kentucky).

(Le Nebraska fait partie de la zone de totalité - attendons les documents de la ville d'Eclipse)
(La zone de totalité indiquée au dos des feuilles du timbre / voir ci-dessous)
Le 20 juin dernier, la Poste américaine émettait un timbre spécial qui, réagissant à la chaleur, change d'aspect et on voit la Lune ou bien une éclipse totale.
Au dos une feuille complète du timbre, on constate que la zone de totalité est imprimée (voir ci-dessus)
Nul doute que le challenge de rassembler des documents des villes des 14 états dans la zone de totalité de ce 21 août 2017 ne sera pas aisé, mais on verra 😊

(Aspect lors de l'annonce du timbre par USPS / Crédit USPS)

Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace