lundi 15 mai 2017

Les sélections d'astronautes de l'ESA (Agence Spatiale Europeénne)


Ce 15 mai, nous célébrons le 25ème anniversaire de l'annonce officielle de la sélection ESA de 1992. C'est la deuxième sélection de l'Agence Spatiale Européenne après celle de 1977 dont les astronautes sélectionnés ont commencé l'entraînement le 18 mai 1978. L'ESA a effectué une troisième sélection, qui elle, a été annoncée officiellement le 20 mai !

Profitons de ce triple anniversaire (presque 40 ans, 25 ans et 8 ans) pour revenir sur ces trois sélections 😊

La première sélection (1977)

C'est un peu compliqué pour la première sélection car il n'y avait pas de corps d'astronautes européens constitué. La jeune ESA, en fait, avait lancé auprès des pays membres une campagne de recrutement pour le programme Spacelab. A charge pour ces pays de s'occuper de la sélection des futurs astronautes, ceux-ci seront ensuite entraînés aux Etats-Unis pour ce programme.

(Depuis 1976, l'ESA est officiellement partenaire de la NASA pour le programme Spacelab)

C'est donc en 1977 que l'ESA annonce qu'elle va recruter des astronautes (Payload Specialist = Spécialiste de Charge Utile) pour le programme Spacelab de la navette spatiale. 53 candidatures seront présentées dont 5 françaises :

- Philippe de Guillebon, non retenu
- Jean-Jacques Dordain, non retenu
- Anny Levasseur-Regourd, non retenue
- Laurent Stieljes, non retenu
- Jacques Susplugas, non retenu

Le 23 décembre 1977, l'ESA retient la candidature de 3 scientifiques et le 18 mai 1978, les trois hommes vont commencer leur entraînement :

- Ulf Merbold, Allemagne - Physicien
- Claude Nicollier, Suisse - Astrophysicien et Pilote
- Wubbo Ockels, Pays-Bas - Physicien


Côté américain, la NASA annonce deux sélections de Spécialist de Charge Utile Spacelab - la première le 18 mai 1978 (Byron Lichtenberg et Michael Hampton) et en août 1978 (Loren acton, John-David Bartoe, Dianne Prinz et George Simon). Si on compte les trois astronautes ESA, le groupe Spacelab est de neuf astronautes en 1978.

(Photo signée par le 1er groupe Spacelab de la NASA et la sélection ESA)
(Enveloppe signée par les astronautes du 2ème groupe Spacelab de la NASA)
L'entrainement commence donc en 1978 pour le programme spacelab puis en 1980, Nicollier et Ockels vont aller s'entraîner aux Etats-Unis comme Mission Specialist de la NASA - Merbold étant temporairement non-actif pour cause de problème médical.


Puis en septembre 1982, Merbold et Ockels sont affectés à l'entraînement spécifique du Spacelab tandis que Nicollier continuera sa formation de Spécialiste de Mission.

Ulf Merbold participe à la mission STS-9 en 1983 qui est la première mission du Spacelab. Il vole avec un deuxième Spécialiste de Charge Utile Spacelab : Byron Lichtenberg.


Wubbo Ockels vole lui sur le ''Spacelab allemand'' (D-1) lors de la mission STS-61A en 1985 (il volera avec d'autres Spécialistes Charge Utile Spacelab, Reihard Furrer et Ernst Messerchmid qui sont, eux, issus de la première sélection de la DLR, l'Agence Spatiale Allemande).

Claude Nicollier continuera sa formation et sera le premier non-américain officiellement Mission Specialist, et il effectuera sa première mission en tant que tel lors de STS-46 en 1992. Il reste à ce jour, avec Christer Fuglesang, l'européen ayant patienté le plus de temps pour son premier vol.



Ulf Merbold effectuera deux autres vols (STS-42 en 1992 et Soyouz TM-20 en 1994). Il a passé en tout 49 jours 21 heures 36 minutes dans l'espace.



Wubbo Ockels n'aura effectué qu'un seul vol, celuis de STS-61A et il a passé 7 jours 44 minutes dans l'espace. Il meurt le 18 mai 2014.



Claude Nicollier a quand à lui effectué 4 missions en navette spatiale.
La persévérance et la patience sont des vertus essentiels dans le métier d'astronaute, puisque après avoir attendu son premier vol 14 ans (STS-46), il revole trois autres fois en 7 ans (STS-61 en 1993, STS-75 en 96 et STS-103 en 1999). Il a passé 42 jours 12 heures 3 minutes dans l'espace.



La deuxième sélection (1992)

Elle a été annoncée officiellement le 15 mai 1992 avec six candidats sélectionnés :

- Maurizio Cheli, Italie -Pilote d'essais
- Jean-François Clervoy, France - Ingénieur de l'armement d'essai
- Pedro Duque, Espagne - Ingénieur aéronautique et spatial
- Christer Fuglesang, Suède - Physicien
- Marianne Merchez, Belgique - Médecin
- Thomas Reiter, Allemagne - Pilote d'essais

L'ESA a inauguré en 1990 son propre centre d'entraînement et de formation des astronautes : l'EAC (European Astronaut Centre) qui se trouve à Cologne en Allemagne.

Le français Jean-François Clervoy est déjà astronaute du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales = agence spatiale française) depuis  le 9 septembre 1985 et avait commencé une formation pour voler à l'origine sur Soyouz et la station MIR.
(Photo officielle de la sélection ESA de 1992)
Maurizio Cheli et Jean-François Clervoy sont affectés au Groupe 14 de la NASA (sélection mars 1992) pour se préparer à devenir Mission Specialist pour le programme navette spatiale.
Marianne Merchez suivra les deux astronautes au Johnson Space Center et travaillera sur la préparation de différentes missions navette. Elle quitte le corps des astronautes de l'ESA en 1995 après s'être mariée avec Maurizio Cheli et elle ne volera jamais dans l'espace.

(Photo des deux nouveaux promus avec Claude Nicollier du 1er groupe ESA)
(Groupe 14 de la NASA avec Jean-François Clervoy et Maurizio Cheli au premier rang)


Thomas Reiter, Christer Fuglesang et Pedro Duque sont eux affectés au programme Euromir et partent donc en Russie faire leur entraînement après leur formation de base à l'EAC.

Jean-François Clervoy effectue trois missions spatiales (STS-66 en 1994, STS-84 en 1997 et STS-103 en 1999). Il est toujours actif auprès du corps des astronautes de l'ESA.
Il a participé activement à la sélection de 2009 et est actuellement directeur de la société Novespace qui propose des vols en Zero G pour les scientifiques et le grand public.
Jean-François Clervoy 28 jours 3 heures et 4 minutes dans l'espace à ce jour.


Maurizio Cheli vole avec STS-75 en 1996 et quitte le corps des astronautes après sa mission. Il a passé 15 jours 17 heures et 40 minutes dans l'espace.


Thomas Reiter vole deux fois, deux vols de longue durée. La première avec Euromir 95 (Soyouz TM-22/MIR 20 en 1995 et 96) et une autre fois sur l'ISS (Expedition 13-14 en 2006). Il quitte le corps des astronautes en 2006 mais reste à l'ESA comme directeur des vols habités de 2011 à 2015 et est aujourd'hui conseiller du directeur de l'agence spatiale européenne.
Il a passé 350 jours 5 heures et 35 minutes dans l'espace.


Pedro Duque a été la doublure de Ulf Merbold pour la mission Euromir 94 (Soyouz TM-20 en 1994) . Il rejoint le Groupe 16 de la NASA en 1996 et sera doublure de Jean-Jacques Favier (STS-78 en 1996).
Il effectue son premier vol spatial en 1995 avec STS-95 et revole ensuite lors d'un vol-taxi sur l'ISS (Soyouz TMA-3 en 2003). Pedro Duque veut revoler et est sur la liste des effectifs de l'ESA.
Il a pour l'instant passé 18 jours 18 heures et 46 minutes dans l'espace.


Christer Fuglesang a un parcours plus compliqué et là aussi, il montre à quel point la patience, le courage et la persévérance, mais aussi la chance, sont des atouts essentiels pour un astronaute.
Il a attendu plus de 14 ans avant d'effectuer son premier vol !
Après sa formation initiale à l'EAC, il part en Russie pour s'entraîner en tant que doublure de Thomas Reiter (Euromir 95 en 1995) puis intègre le Groupe 16 de la NASA en 1996 pour être Mission Specialist.
Il retourne en 1998 à la Cité des Etoiles pour se former comme pilote et Commandant de Soyouz pour le programme ISS puis revient à Houston dans les équipes de support d'équipage.
Il s'envole enfin pour la première fois en 2006 (STS-116) puis une seconde fois en 2009 (STS-128).
Toujours actif au sein de l'ESA, il a passé à ce jour 26 jours 17 heures et 37 minutes dans l'espace.


(Groupe 16 de la NASA avec Duque et Fuglesang mais aussi les nouveaux astronautes du corps unique de l'ESA)

Constitution du Corps des astronautes européens (1998)

Le 25 mars 1998, le conseil des membres de l'ESA annonce la création d'un corps unifié d'astronautes au sein de l'ESA avec les astronautes issues des agences spatiales (CNES, DLR, ASI, ...) des pays participant au programme de la Station Spatiale Internationale. Le siège des astronautes de l'ESA est à Cologne à l'EAC (European Astronaut Centre) en Allemagne.

En juin, le premier astronaute a intégrer le nouveau corps des astronautes de l'ESA est Jean-Pierre Haigneré qui en sera le chef des astronaute - il est en vol à ce moment-là (mission Perseus).
Il sera rejoint en août par Leopold Eyharts, Umberto Guidoni, Hans Schlegel, Paolo Nespoli, Gerhard Thiele, Roberto Vittori.
En 1999, ce sont Reinhold Ewald, André Kuipers, Claudie Haigneré qui intègrent le groupe, puis en 2000, le corps est de 16 astronautes avec l'arrivée de Pedro Duque, Claude Nicollier, Michel Tognini, Roberto Vittori et Gerhard Thiele. Puis passe à 18 jusqu'en 2002 avec l'arrivée de Frank De Winne et de Philippe Perrin.

Tous les astronautes de ce nouveau corps ont volé au moins une fois.

A ce jour, Jean-François Clervoy, Pedro Duque, Christer Fuglesang, Roberto Vittori sont encore en activité et susceptibles d'être assignés à une mission. Paolo Nespoli, lui, doit s'envoler pour l'ISS au mois de juin de cette année.
(Le corps des astronautes ESA en 2003 - manque les Haigneré qui venaient de quitter l'ESA)

La troisième sélection (2009)


Les six candidats sélectionnés ont été présentés officiellement à la presse le 20 mai 2009 au siège de l'ESA à Paris. Il y a eu plus de 8 500 candidatures pour ce recrutement annoncé le 18 avril 2008 lors d'une cérémonie spéciale à Paris au Palais de la Découverte, avec la présence de 4 astronautes français.


Les heureux élus sont :

- Samantha Cristoforetti, Italie
- Alexander Gerst, Allemagne
- Andreas Mogensen, Danemark
- Luca Parmitano, Italie
- Timothy Peake, Grande-Bretagne
- Thomas Pesquet, France

- Mathias Maurer, Allemagne, vient compléter ce groupe en février 2017 (il faisait partie des 10 finalistes de 2009) afin de renforcer le corps actuels des astronautes de l'ESA.

L'entraînement de base a commencé en septembre 2009 pour se terminé en 2011. Les astronautes se sont entraînés spécifiquement pour leur mission avec des formations aux Etats-Unis, Russie et Japon.
(Remise des diplômes)
Actuellement, les six astronautes de la sélection 2009 ont déjà volé tous une fois et sont susceptibles de revoler deux fois ou plus au cours des prochaines années - certains d'entre eux ont déjà reçu leur affectation de vol pour 2018 et 2019). Seul Mathias Maurer, le 7ème astronaute du groupe arrivé en ce début 2017 n'a pas encore volé.



Un petit résumé des vols des astronautes 2009 par ordre de mission :

- Luca Parmitano en 2013 avec Expedition 36-37 / il a passé à ce jour 166 jours 06 heures et 17 minutes dans l'espace


- Alexander Gerst en 2014 avec Expedition 40-41 / Il a passé à ce jour 165 jours 08 heures et 1 minute dans l'espace


- Samantha Cristoforetti en 2014 et 2015 avec Expedition 42-43 / Elle a passé à ce jours 199 jours 16 heures et 42 minutes dans l'espace



- Andreas Mogensen en 2015 avec le vol-taxi Soyouz TM-18M / Il a passé 9 jours 20 heures et 14 minutes dans l'espace


- Timothy Peake en 2015 avec 2015 et 2016 avec Expedition 46-47 / Il a passé 185 jours 22 heures 11 minutes dans l'espace



- Thomas Pesquet en 2016 et 2017 avec Expedition 50-51 / La mission est toujours en cours et le retour est prévu normalement pour le 2 juin



Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
Remerciements : ESA