samedi 7 juin 2014

Quand le pommier d'Isaac Newton vole dans l'espace (ou presque) !


Lors de la mission STS-132 (mai 2010 et dernière mission d’Atlantis), il y avait à bord un objet très symbolique qui vola.

Un morceau du pommier originel (une fine tranche = slice), sous lequel Isaac Newton était assis et qui assistât à une chute de pomme (d’où la légende de la fameuse pomme sur la tête), est en effet parti dans l’espace.
C’est cette pomme tombée de ce pommier qui inspira Newton pour sa formule de la gravitation en 1666.

C’est dans le cadre du 350ème anniversaire de la Royal Society, qui conserve l’arbre de Newton, que ce morceau, tiré de celui-ci, a été donné à l’astronaute Piers Sellers, qui est né en Grande-Bretagne (né dans le Sussex et citoyen américain depuis 1981).
Portrait d’Isaac Newton donné aussi.

Le document original écrit de la main de William Stukely en 1752, relatant ‘’l’incident de la pomme’’ tel que lui a raconté Newton, est en ligne sur le site de la Royal Society ici :
Cliquez sur ce lien en gris  

‘’C’est alors qu’il était assis sous un pommier en contemplation, il vit une pomme chuter. Il a alors pensé pourquoi une pomme chute toujours perpendiculairement par rapport au sol ? Pourquoi ne va-t-elle pas sur le côté ou vers le haut ? Mais constamment vers le centre de la Terre ?
Assurément c’est parce que la Terre l’attire à elle. Il doit y avoir un pouvoir d’attraction en question’’.
(Memoirs of Sir Isaac Newton’s Life, 1752)

Piers Sellers déclare : «Nous sommes très heureux de prendre ce morceau du pommier de Sir Isaac Newton lors de ce vol en orbite. Là haut, il n’y a pas de gravité, et donc s’il y avait une pomme, et bien cette pomme ne tomberait pas. Je suis certain que Sir Isaac Newton aurait aimé voir cela, assumant qu’il n’aurait pas le mal de l’espace, et prouvant que sa première loi du mouvement est correcte. Après le vol, nous ramerons le morceau d’arbre et le tableau à la Royal Society».
« C’est son pommier personnel … c’est vraiment quelque chose, n’est-ce pas ? » ajoute t-il.

Lord Martin Rees, le Président de la Royal Society (et donc successeur moderne d’Isaac Newton) déclare : «Nous sommes très heureux et très fiers qu’un morceau extraordinaire de l’histoire scientifique et aussi qu’un élément important des archives de la Royal Society puissent faire ce voyage dans l’espace. Lorsqu’ils seront de retour, le morceau de pommier et le tableau de Newton seront exposés par la Royal Society de façon permanente»

Piers Sellers lors de son deuxième vol (STS-121 en 2006) avait déjà emporté avec lui une médaille de la Royal Society qui a été remise plus tard à Stephen Hawking.
Lors de cette mission STS-132, il a également emporté avec lui un drapeau pour les Jeux Olympiques de Londres de 2012.

Cette tranche de pommier découpée par Isaac Newton, possède les initiales d’Isaac Newton. Initiales qu’il aurait lui-même gravé. Apparemment, Isaac Newton a récupéré quelques tranches de ‘’son arbre à gravité’’.



L’arbre existait toujours à Manor House (Woolsthorpe Manor) qui a vu naître et grandir Newton, jusqu’au début du 19ème siècle. Il aurait été déraciné par le vent  mais, des descendants de ce pommier existent encore là-bas et des pommes poussent toujours.
Un morceau de cet arbre originel se trouve à la Royal Society à Londres (pas toujours visible lors des visites, sauf pendant leur journée portes ouvertes).

Des restes de bois du pommier originel ont servi aussi à confectionner une chaise qui se trouve à la bibliothèque de Woolsthorpe).
Plusieurs descendants de ce pommier ont fleuri et existent dans beaucoup d’autres endroits dans le monde et, bien sûr, des pommes poussent aussi.

Billet de 1£ à l'effigie de Newton émis dans les années 1980 et carte chromo des Chocolats Guérin


Il y a quelques années, il était possible d'acquérir un ''tout petit bout'' de l'arbre de Newton (financement caritatif pour The Tree Council).

(numéro de la carte volontairement masqué)
Sources :
NASA
RoyalSociety.org
Collection personnelle
Crédit : NASA / Royal Society / 
             Space Quotes - Souvenirs d'espace / Stéphane Sebile
             Spacemen1969

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire