dimanche 25 mai 2014

Les Goodwill Moon Rocks d'Apollo 11


Les Goodwill Moon Rocks d’Apollo 11


En novembre 1969, le Président américain Richard Nixon demande à la NASA la création de présentations spéciales qui devront contenir des petits échantillons de roches lunaires ainsi que les drapeaux de 135 pays, des 50 états américains et possessions ainsi que de l’ONU.
C’est ce que l’on appellera les ‘’Goodwill Mon Rock’’ d’Apollo 11.

Le principe était d’offrir à ces pays et aux états américains des morceaux de Lune rapportées par la mission Apollo 11 quelques mois auparavant.
La Lune avait été atteinte, non pas pour les Etats-Unis exclusivement mais pour l’humanité : 
A small step for a man, a giant leap for Mankind

Ce cadeau ‘’de bonne volonté’’ se fera sous la forme de 4 petits fragments de roche, le tout pesant 0,05 gramme qui sont encapsulés dans une petite sphère en acrylique.
Ces fragments sont tous issus de la roche 10085 pesant 569 grammes et collectée par Aldrin et Armstrong dans le sac ALSRC 1003.

250 de ces sphères ont été confectionnées. Environ 200 d’entres elles servirent comme Goodwill Gift et les autres furent stockées par la NASA. Certaines des sphères non offertes servirent à des opérations ponctuelles (voir le sujet sur les Moon Rock d’Apollo 11 visibles par le public).

La sphère est elle-même enchâssée dans une présentation en bois avec lequel se trouve également un drapeau du pays ou de l’état en question, qui lui a volé lors de la mission Apollo 11 (excepté un = voir en bas de cet article).

On trouve également deux plaques avec cette inscription :

"Presented to the people of the __________________ by Richard Nixon, President of the United States of America.

The flag of your nation was carried to the Moon and back by Apollo 11, and the fragment of the Moon's surface was brought to Earth by the crew of that first manner lunar landing".

La présentation mesure 22 cm de long sur 28 de haut environ.


Préparation des fragments de la roche 10085 pour les sphères (crédit : NASA)

Cette présentation, une fois donnée, appartenait au pays ou état qui l’avait reçue, et la NASA n’a gardé aucune trace de suivi de ces cadeaux. Contrairement aux roches lunaires distribuées aux équipes de chercheurs ou en expositions dans des musées, qui elles sont rigoureusement tracées, il se trouve que certaines de ces présentations sont introuvables et ont disparu ou ont été volées. Certaines même vendues !
Actuellement, une trentaine de cadeaux fait à 135 pays a été localisée et sont visibles par le public, et il manque une dizaine de ces présentations pour les états américains.

Certaines personnes, notamment aux Etats-Unis, font des recherches et publient régulièrement les nouvelles trouvailles.

Une opération similaire de Goodwill Moon Rocks a eu lieu avec des roches de la mission Apollo 17.
Voir sujets ici (cliquez sur les liens en jaune) :
et ici :


Les 135 pays qui ont reçu ce cadeau sont :
Afghanistan, Albanie, Algérie, Andorre, Argentine, Australie, Autriche, Barbade, Belgique, Bhoutan, Bolivie, Botswana, Brésil, Bulgarie, Birmanie, Burundi, Cameroun, Canada, Cambodge, République centrafricaine, Ceylan (Sri Lanka), Tchad, Chili, Chine, Colombie, Congo (Brazzaville), Congo (Kinshasa), Costa Rica, Cuba, Chypre, Tchécoslovaquie, Dahomey, Danemark, République dominicaine, Équateur, Égypte, El Salvador, Guinée équatoriale, Finlande, France, Gabon, Gambie, Allemagne, Ghana, Grèce, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Hongrie, Islande, Inde, Indonésie, Iran, Iraq, Irlande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Kenya, Corée, Koweït, Laos, Liban, Lesotho, Libéria, Libye, Liechtenstein, Luxembourg, Madagascar, Malawi, Malaisie, Maldives, Mali, Malte, Mauritanie, Maurice, Mexique, Monaco, Mongolie, Maroc, Mascate et Oman, Nauru, Népal, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Niger, Nigéria, Norvège, Pakistan, Panama, ParaguayPérou, Philippines, Pologne, Portugal, Roumanie, Rwanda, Saint-Marin, Arabie saoudite, Sénégal, Sierra Leone, Singapour, Somalie, Afrique du Sud, Sud Yémen, URSS, Espagne, Soudan, Swaziland, Suède, Suisse, Syrie, Taiwan, Tanzanie, Thaïlande, Togo, Trinidad et Tobago, Tunisie, Turquie, Ouganda, Royaume Uni, Haute-Volta, Uruguay, cité du Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen, Yougoslavie et Zambie.

Il s’avéra que le drapeau du Venezuela n’avait pas volé sur Apollo 11. Ce fut donc la mission Apollo 12 qui en fit voler un, et plus tard, l’équipage d’Apollo 12 se rendit au Venezuela remettre ce cadeau au Président Caldera. On modifia également le texte en retirant le numéro de la mission.

Pour la France, la Goodwill Moon Rock Apollo 11, se trouve au Museum d’Histoire Naturelle de Nantes. Lors de son arrivée en 1970, plus de 7 000 personnes défilent pour voir la Lune. C’est d’ailleurs considéré par le Museum comme le premier évènement médiatique de celui-ci. Elle est aujourd’hui ‘’introuvable’’.

Musée de la Cosmonautique à Moscou (Russie)

Musée du Vatican

National Museum of Nature and Science à Tokyo (Japon)
(avec un Goodwill Disc et une Apollo 11 Goodwill Moon Rock)
(Crédit : National Museum of Nature and Science / DR)

(Crédit : Space Quotes - Souvenirs d'espace / Stéphane Sebile)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire