samedi 11 avril 2015

45ème anniversaire de la mission Apollo 13 - Commémoration - 11 au 17 avril 1970


Entre le 11 et 17 avril se déroule la mission Apollo 13 dont nous célébrons le 45ème anniversaire.

Plutôt que de revenir et d'écrire l'histoire de cette mission et son aventure incroyable que tout le monde connait ou presque, je vous propose de la revivre à travers des documents de collection.

Retrouvez l'interview de Fred Haise accordée à Space Quotes - Souvenirs d'espace (cliquez sur le lien en jaune)
http://spacemen1969.blogspot.fr/2010/08/interview-de-fred-haise-astronaute-de.html 


L'équipage

L'équipage originel était composé de James Lovell, Commandant qui devait devenir le 5ème homme sur la Lune, Fred Haise, pilote du LEM Aquarius qui devait devenir le 6ème homme sur la Lune et Ken Mattingly, pilote du module de commande Odyssey
Une semaine avant le décollage, Mattingly côtoie un des enfants de Charlie Duke qui a la rougeole. 
Ne l'ayant jamais attrapé, les médecins s'inquiètent d'une possible contamination qui pourrait déclencher la maladie lors du vol. Trois jours seulement avant le décollage, il est décidé que Mattingly restera au sol et il sera remplacé par sa doublure, Jack Swigert.

Mattingly n'attrapa jamais la rougeole. Il prit la place de Swigert et s'envola pour la Lune avec l'équipage Apollo 16 en avril 1972.

Ce changement d'équipage à 72 heures du décollage fût un véritable casse-tête pour les éditeurs de souvenirs spatiaux, et aussi pour la NASA. 
Il n'y avait pas de photo officielle avec Swigert. La seule photo qui apparue a été réalisée l'avant-veille du départ, et les trois hommes sont en costumes civils, car il était matériellement impossible de les faire poser en combinaison spatiale. 
C'est la seule mission Apollo dont il n'y a pas de photo officielle en combinaison.

Comme je disais, le casse-tête était énorme pour les collectionneurs, car beaucoup de souvenirs avaient déjà été fabriqués, imprimés, vendus, comme les médailles, pin's, cartes postales, et surtyout les enveloppes philatéliques. Il a fallu aux éditeurs beaucoup ''de ruse'' pour se mettre à jour ainsi qu'aux collectionneurs.

Au niveau du logo et patch de la mission, la NASA eut de la chance car il avait été fait le choix de ne pas mettre le nom de l'équipage. Apollo 13, est avec Apollo 11, la seule mission du programme Apollo où les noms des astronautes n'apparaissent pas sur le logo.
(la photo officielle de l'équipage Apollo 13 / Litho signée par équipage originel)
(Litho d'après la nouvelle photo officielle de l'équipage - voir  ci-dessous)
(un patch rare / le patch Hallmark reconnaissable à la finesse des détails)

Le lancement

Le lancement intervient le 11 avril 1970 à 13h13 (heure de Paris). Pendant l'ascension vers l'orbite terrestre, un des cinq moteurs du deuxième étage s'arrêta prématurément. Problème compensé par les quatre autres moteurs et le troisième étage. Après une mise en orbite réussi, l'injection translunaire (TLI) se passa s'en problème. L'équipage était en route pour la Lune.

(on voit ici un exemple du casse-tête pour les éditeurs philatéliques entre Mattingly et Swigert)

(Enveloppe ''Insurance cover'' signée par l'équipage originel)
(pour les éditeurs étrangers, le casse-tête a été pire / ici enveloppe allemande signée par James Lovell)

L'équipe au sol / Les Flight Directors

Il y avait quatre équipes commandées chacune par un Flight Director :

- Gene Kranz, avec la White Team
- Glynn Lunney avec la Black Team
- Milton Windler avec la Maroon Team
- Gerry Griffith avec la Gold Team

Une équipe d'astronautes, dite de ''support sol et Capcom'' était également présente.
(Enveloppe du club philatélique de la NASA avec Mattingly, signée par Glynn Lunney)
(enveloppe signée par la totalité des astronautes ''support sol et CapComs)
L'explosion

Le deuxième jour de vol, et alors que l'équipage se trouve à 320 000 km de la Terre, une explosion retentit. Le réservoir n°2 d'oxygène vient d'exploser et Jack Swigert lance le désormais célèbre :
<< Houston, nous avons eu un problème (Houston, we've had a problem) >> - et oui, il s'agit bien de Swigert qui l'annonça en premier, la phrase fut redite par Lovell ensuite lorsque Houston demanda de répéter.

Je ne parlerai pas de la suite, à vous de lire le livre de James Lovell ''Lost Moon'' et/ou de voir le film Apollo 13.
(les dégâts de l'explosion sont parfaitement visibles ici / signée par l'équipage)

Le sauvetage et le vol retour vers la Terre

Les réserves d'oxygène s'amenuisant, le gaz carbonique augmentant (plus de filtre), l'alunissage ayant été annulé, l'électricité étant quasi à zero dans le module de commande (et oui, les piles à combustible à la production d'oxygène marchent à l'électricité, il faut rentrer sur Terre. L'équipage peut dire merci au LEM. En effet, celui-ci servira de chaloupe de sauvetage aux trois hommes. Il y avait de l'oxygène (pour deux), de l'électricité, etc ... Grâce au LEM, ils contournèrent la Lune, et firent le chemin retour. En orbite terrestre, ils revinrent dans le module de commande et se séparèrent du LEM qui se consuma dans l'atmosphère au-dessus des îles Fidji.

Les équipes au sol se mobilisent et trouvent une solution ... et oui, faudra encore lire le livre et/ou voir le film ...
(au Mission Control, signée par Glynn Lunney, Gerry Griffin, Fred Haise, James McDivitt, Vance Brand)
(au Mission Control signée par Gene Kranz)
(la fameuse ''mailbox'' qui servira de filtre et fabriquée avec les objets à bord du LEM et CMS)
(Tour de la Lune à 250 km d'altitude)
(la facture adressée à Rockwell, le constructeur du CMS
par Grumman, le construicteur du LEM, pour le remorquage
)
(Fred Haise expliquant le principe de la ''Mailbox'' / Birmingham mai 2010)
Le retour en mer

Après un vol de 5 jours 22 heures et 54 minutes, l'équipage amerrit sain et sauf dans l'Océan Pacifique et sera récupéré par le porte-avions USS Iwo Jiwa quelques 45 minutes plus tard.
L'équipage est très fatigué mais content d'être rentré. Fred Haise sera malade quelques jours à cause de l'infection urinaire attrapée en vol (causée par la déshydratation).
Le monde entier qui avait retenu son souffle depuis l'explosion respire de nouveau.
(Le Captain Leland Kirkemo, Commandant de l'USS Iwo Jiwa /
Photo presse argentique UPI
)

(l'équipage de l'hélicoptère de récupération)
(sur le pont de l'Iwo Jiwa)
(joie au Mission Control / signée Gene Kranz)
(joie au Mission Control / signée Gerry Griffin et Gene Kranz)
(James Lovell lisant les nouvelles à bord de l'Iwo Jiwa /
on remarque la main de Fred Haise signant des photos ''anciennes'' de l'équipage
)
(la célèbre formule de Gene Kranz en titre de son autobiographie)
(de retour à Houston)

(Arrivée de l'équipage à Ellington Field à côté de Houston)
(Timbres commémorant le retour d'Apollo 13, dont un timbre en Or de la Mauritanie)
(Commémoration de la visite de l'équipage à Malte en octobre 1970)
(le Président américain Richard Nixon accueille les épouses de l'équipage
à Houston le 18 avril / Photo presse argentique AP
)
(audition Commission d'enquête au Sénat avec James Lovell et Jack Swigert
le 24 avril - Fred Haise est absent car malade / Photo presse argentique AP
)
(8 juillet 1970 - remise de la Légion d'Honneur à James Lovell à l'Ambassade de France
à Washington DC par l'Ambassadeur Charles Lucet / photo presse argentique AGIP
)

Le film de Ron Howard de 1995

Pour célébrer les 20 ans de la mission Apollo 13, Ron Howard réalise un film avec Tom Hanks dans le rôle de James Lovell. 
Le film s'inspire du livre de celui-ci, ''Lost Moon'' paru en 1993. James Lovell ainsi que d'autres acteurs de la mission comme Gerry Griffin ont été conseillers du film.
Le livre changera de titre après la sortie du film lors de sa réédition : il s'appelera Apollo 13
(l'édition originale signée par James Lovell)

Le film eut beaucoup de succès, qui a hélas eut une conséquence négative en France et chez les amoureux de l'espace. En effet, la capsule Odyssey se trouvait exposée depuis une dizaine d'années au Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget. devant le succès du film et l'envie des américains de la voir de près, elle a été rapatriée aux Etats-Unis et se trouve désormais au Cosmosphere d'Hutchinson dans le Kansas.
(rare poster pour film en IMAX)
(Edition spéciale pour les 15 ans / à noter l'erreur sur le fameux ''Houston, ...)

(la capsule Odyssey au Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget à la fin des années 1980)
(la poupée Kenner éditée lors de la sortie du film Apollo 13)
(prospectus pour le flipper Apollo 13 de Sega lors de la sortie du film)
Apollo 13 de Ron Howard n'est pas le premier film consacré à la mission. En 1974, il y a eut ''Houston, We've Got a Problem'' de l'américain Lawrence Doheny avec Ed Nelson dans le rôle de Gene Kranz et avec Robert Culp. Tout le film était axé sur le rôle du Mission Control, ce qui ne plût pas tellement à James Lovell, qui se fendit d'un courrier de protestation arguant les incohérences et la part belle à la sur-dramatisation.

Autres souvenirs de la mission

(modèle au 1/144ème par Bandaï Otona No Chogokin)

(la mission version Comics)
(Bobble Head de Fred Haise vendue à l'entrée du stade par
l'équipe de foot américain des Jethawk de Lancaster
)


(40 ans Apollo 13 - Médaille avec métal ayant volé autour de la Lune)


(Commémoration des 20 ans d'Apollo 13 même si
la combinaison de James Lovelle porte le logo Apollo 8
)
(photo d'équipage prise plusieurs semaines après le vol)

(un peu d'humour)

Crédit : Collection Spacemen1969 / Stéphane Sebile
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
             NASA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire